Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog yossarian
  •   le blog yossarian
  • : Grand lecteur de romans noirs, de science-fiction et d'autres trucs bizarres qui me tombent sous la main
  • Contact

Recherche

31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 14:41

     Continuons le massacre...

 

     Oyez ! Oyez !


     Voici la suite tant attendue de la Geste de Guillaume de Beaujeu, de son irrésistible et mâle ost. Après la Terre, c’est l’univers qui s’ouvre désormais à la détermination, à la témérité et à l’astuce de nos vertueux héros. Le bon droit est bien sûr de leur côté, même si dans l’ombre les fourbes chuchotent et complotent.

     Au terme de L’Empire du Baphomet, Guillaume, ses vassaux et ses alliés s'étaient libérés de l’emprise maléfique du Baphomet. Restait la menace de la planète forteresse Baphom, entièrement garnie de ces êtres démoniaques.
     Las, le combat doit donc reprendre incessamment, faute de quoi la doulce Terre risque de succomber, le berceau de la vraie foi se muant en sépulcre de la race humaine.
     Fort heureusement, malgré leur désarroi, les chevaliers du Christ disposent toujours du renfort de leur foi inébranlable. Ils jouissent également des pouvoirs psis de leurs alliés Thibétains, leur permettant d’anticiper les actes des fourbes créatures à face de Géhenne. Enfin, ils gardent dans leur arsenal un duplicopieur avec lequel ils comptent multiplier armes et nefs d’outre espace, comme un christ à la noce.

     Reste à régler quelques controverses religieuses. La croisade est-elle une action pieuse ? Les habitants des cieux sont-ils pourvus d'une âme ? Peut-on envisager leur évangélisation ? Ces interrogations méritent des réponses car elles engagent le salut de nos vertueux chevaliers. Assemblés en concile, les fiers croisés discourent longuement avant de mettre le dogme chrétien en accord avec la multitude étrange des nouveaux mondes. Halleluya ! Chantons le cantique des quantiques !!

     Bientôt, l’Ost s’élance à la conquête des cieux et, à force de ruse et de prouesses, s’empare des places fortes de l’ennemi. Au fil des combats, les rudes soldats se familiarisent avec leurs nouvelles armes – notamment les redoutables émetteurs de quarks, les mines vhortex et les dispositifs antiquarks – et s’émerveillent des races étrangères qu’ils rencontrent. Autant d’âmes à ramener dans le giron de la Vraie Foi. Autant de duchés, de comtés, de baronnies à se partager. Autant de belles autochtones à séduire et à prendre d’assaut, avec ou sans élan du cœur. 

     Las, les doutes assaillent le maître de l’ordre Guillaume. Dieu est son droit mais a-t-il tous les droits ?
     En outre, on murmure et complote dans son dos. Les Hospitaliers, la papauté s’apprêtent à le destituer. Les Thibétains font défaut. La crise de foi risque de se muer en crise du pouvoir.

     Et puis, Baphom apparaît en ligne de mire pour l’ultime assaut. Retranchés dans leur inexpugnable castel, repus de richesses et de vils plaisirs, les sybarites baphomets sont sur leur garde. Toutefois, ils ne sont déjà plus que l’ombre d’eux-mêmes, drogués par le rusé Marco Polo grimé en marchand extra-terrestre. Néanmoins, les immondes démons ont encore de la ressource. Ils ne comptent aucunement en rabattre.
     Dans un contexte apocalyptique, la fin de la croisade se profile sur un horizon irradié par la victoire totale de la Chrétienté et les quarks en goguette (Mâtin quel lyrisme !). Mais, je n’en dis davantage, ménageant la suspension de l'incrédulité...

     Montjoie Saint Denis ! Quelle lecture !

 

 

Croisadestellaire

 

 

 

 

 

 

Croisade stellaire de Pierre Barbet - Fleuve noir, collection Anticipation, 1974

Partager cet article

Repost 0

commentaires